Forum Passion Chevaux - Chevaux Hors du Temps

Un des nombreux forum sur les chevaux et sur la passion de l'équitation.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cas d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
snoopy466
Admin

avatar

Messages : 497
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 25
Localisation : Liège

MessageSujet: Les cas d'urgence   Ven 31 Aoû - 17:12

(Consultez toujours votre vétérinaire en cas de problème de santé)

Le vétérinaire n'est pas toujours en mesure d'intervenir immédiatement après un accident. Lorsque le cheval saigne, souffre d'une colique ou suffoque, le propriétaire doit lui administrer un traitement d'urgence en gardant son sang-froid.

OBSTRUCTION ŒSOPHAGIENNE :
Œsophage bouché par de la paille, de l'herbe, des granulés...

Symptômes :

- Ecoulement de salive et d'aliments par les naseaux,
- Extension de l'encolure et de la tête
- Contraction spasmodique de l'encolure,
- Respiration difficile, toux, ronflement,
- Anxiété et agitation.

Que faire ?

- Empêcher le cheval de boire ou de manger,
- Jusqu'à l'arrivée du vétérinaire, maintenir la tête du cheval aussi bas que possible, afin de favoriser l'écoulement de la salive et empêcher son passage dans les poumons,
- Calmer le cheval, ne pas le déplacer,
- Masser l'œsophage du poitrail vers la tête, du côté gauche de l'encolure, mais cesser immédiatement le massage s'il aggrave les spasmes, les mouvements de défense ou l'agitation du cheval.

COLIQUES :

On appelle coliques toutes les douleurs abdominales.

Symptômes :

- Agitation, grattage du sol avec le sabot,
- Se regarde le flanc,
- Se couche et refuse de se relever,
- Sudation,
- Ne marche plus,
- Coups des postérieurs sur le ventre,
- Pouls rapide (+de 60 pulsations/minutes).

Que faire ?

- Toujours appeler le véto, lui indiquer la température rectale et la fréquence du pouls,
- Couvrir le cheval par temps frais, la chaleur détend,
- Ne pas donner à boire ou à manger,
- Le faire se relever et marcher et si le pouls est inférieur à 60.

TOUX :

Symptômes :

- Tousse au repos, au travail, en mangeant, après s'être roulé,
- Toux isolée ou quinteuse, de sonorité variable,
- S'accompagne de fièvre, de jetage, de gonflement des ganglions lymphatiques, de troubles de l'état général et d'une diminution des performances,
- Respiration accélérée, parfois dyspnée.

Que faire ?

- Prendre la température,
- Mesurer la fréquence respiratoire,
- Mettre au pré (meilleure qualité de l'air),
- Ne pas faire travailler,
- Isoler le cheval de l'écurie pour éviter le risque de contagion.

GOURME :

Infection bactérienne contagieuse provoquant une suppuration des ganglions de la tête (sous les maxillaires).

Symptômes :

- Abattement,
- Manque d'appétit,
- Fièvre pouvant atteindre 40°C,
- Gonflement des ganglions de la tête,
- Suppuration des ganglions de la tête.

Que faire ?

- Appeler le véto à la moindre suspicion en raison du risque de contagion,
- Mettre au repos absolu pour éviter les complications,
- Le véto ne traitera qu'en cas de troubles généraux du cheval, sinon une évolution complète de la maladie est souhaitable,
- Eviter le risque de contamination en utilisant un matériel différent pour chaque cheval suspect, pour le panser, le nourrir, l'abreuver...
- Se laver soigneusement les mains de façon systématique entre chaque cheval,
- Changer complètement de vêtements et de chaussures à chaque écurie,
- Les vans, le matériel de pansage, le licol, le filet, les animaux domestiques peuvent être porteurs de germes,
- A la phase de guérison, l'apparition soudaine d'œdèmes de la tête, du ventre, du fourreau, des membres doit faire appeler le véto.

JETAGE :

Ecoulement nasal trouble et laiteux, voir jaunâtre et mêlé de pus.

Symptômes :

- Présence de sécrétions dans un ou les deux naseaux,
- Elles sont transparentes, blanches, jaunes ou verdâtres,
- Elles sont aqueuses, épaisses ou grumeleuses.

Que faire ?

- Un jetage aqueux n'impose pas d'examens complémentaires,
- Prendre la température, mesurer la fréquence respiratoire et rechercher d'autres symptômes, si le jetage est épais, laiteux ou verdâtre,
- Si la température est supérieure à 38°c et la fréquence respiratoire 16 mouvements par minute, appeler immédiatement le véto.

BLESSURES PAR LA SELLE :

Malgré un bon entretien du cuir, les pressions de la selle et du filet peuvent provoquer des blessures.

Symptômes :

- Après le retrait de la selle, le poil mouillé par la sueur sèche plus vite sur certaines zones de peau,
- Plaies,
- Gonflements.

Que faire ?

- Quand le gonflement domine, fixer une éponge imprégnée d'eau froide, maintenue par une sangle ou une bande élastique, de façon à exercer une pression douce mais prolongée,
- Pour une blessure à vif, appliquer une pommade cicatrisante sous un pansement rembourré léger,
- Ne plus seller le temps d'une complète cicatrisation.

INTOXICATIONS :

Le plus souvent, il s'agit d'intoxications végétales. Il est conseillé de vérifier l'absence de plantes toxiques dans les pré et les lieux d'attache (voir poste sur les plantes toxiques).

Symptômes :

- Agitation et sudations,
- Accélération du pouls,
- Insuffisance circulatoire,
- Prostration,
- Diarrhée et/ou excréments hemorragiques,
- Dyspnée,
- Saignements de nez.

Que faire ?

- Aucune intervention possible, appeler le véto d'urgence,
- Placer le cheval sur une litière molle,
- Ne rien donner à manger, ne donner que de l'eau,
- Rechercher l'origine de l'intoxication,
- Protéger les autres chevaux de la source d'intoxication.

FRACTURE :
Les fractures peuvent être de gravité différentes selon leur localisation , si elles sont ouvertes ou non.

Symptômes :

- Boiterie forte ou moyenne,
- Suppression d'appui du membre,
- Décalage sur l'os, on voit parfois les abouts sous ou à travers la peau.

Que faire ?

- Appeler immédiatement le véto,
- Ne pas déplacer ou transporter le cheval,
- Ne pas donner d'analgésiques qui pourraient inciter le cheval à prendre appui sur son membre,
- Ne pas appliquer d'attelle dans les fractures ouvertes (os visible) mais poser un pansement pour protéger la plaie des souillures,
- L'immobilité du cheval doit être la priorité absolue, ne pas faire d'attelle (mesure très délicate pour un profane).

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://chevauxhorsdutemps.forumgratuit.be
 

Les cas d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Passion Chevaux - Chevaux Hors du Temps :: Parce que la Passion passe aussi par le Soin :: Alimentation, Santé & Soins-